Source Huiles et sens

Quelles sont les précautions d'usage ?

Les huiles essentielles sont très riches en principes actifs et extrêmement puissants. Il faut les manipuler avec précaution et les utiliser avec modération.

❚ Respecter scrupuleusement les dosages et modes d'utilisation préconisés qui peuvent être différents selon les voies d‘absorption indiquées par votre médecin/aromathérapeute.

❚ Ne pas administrer d‘huile essentielle à un enfant de moins de 7 ans (voire plus pour certaines huiles essentielles) sans l‘avis d‘un médecin.

❚ Grossesse et allaitement : Il est recommandé de ne pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse sans avis médical.
Certaines huiles essentielles peuvent avoir un effet abortif ou coupe lait.

❚Ne pas utiliser les huiles essentielles chez les personnes ayant des antécédents épileptiques ou convulsifs, les personnes hypersensibles aux huiles essentielles, les asthmatiques, et les personnes allergiques

❚ Ne jamais injecter d‘huiles essentielles par voie intra-veineuse ou musculaire.

❚ Allergie : Il est conseillé de pratiquer un test d‘allergie avant d‘utiliser une huile essentielle. Pour cela, appliquez une goutte
d‘huile essentielle (mélangée à une goutte d'huile végétale) dans le pli du coude. S‘il n‘y a aucune réaction au bout de
24 heures, vous pourrez utiliser cette huile essentielle. Une attention particulière doit être portée aux huiles essentielles suivantes :
Cannelle de Ceylan, Menthe, Litsée et Mélisse.

❚ Allergies respiratoires, Asthme : L'utilisation des huiles essentielles en diffusion atmosphérique est contre-indiquée.

 Soleil : Eviter toute exposition aux rayons solaires et UV dans les heures qui suivent l'application ou la prise d‘une huile
essentielle photo-sensibilisante (Citron, Orange, Mandarine, Bergamote, Khella).

❚ Absorption accidentelle : Faire ingérer (et, si possible, faire vomir) de l’huile végétale pure (1 à 3 cuillers à soupe, olive,
tournesol etc). Ne jamais faire boire de l'eau! Les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles. Appelez le centre anti-poison
n° disponible sur http://www.centres-antipoison.net/

❚ Ne jamais appliquer d‘huile essentielle sur les yeux, les muqueuses auriculaires, nasales et ano-génitales.

❚ Projection oculaire accidentelle : Essuyer l‘oeil avec un coton largement imbibé d‘huile végétale pure ou
répandre une ou plusieurs gouttes d‘huile végétale sur le globe oculaire. Ne pas nettoyer à l‘eau!

❚ Les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles (ne se dissolvent pas dans l'eau). Si vous en versez dans un bain ou dans
un plat, elles flottent à la surface et risquent de provoquer des irritations ou brûlures cutanées. Il faut toujours les diluer au
préalable (p.ex. dans un savon liquide neutre, une huile végétale, du miel, de la crème liquide, du Solub-HE).

❚ Eviter le contact des huiles essentielles pures avec la peau. Certaines sont dermo-caustiques. Utilisées
pures, elles peuvent irriter ou brûler la peau (p.ex. Cannelle, Girofle, Origan, Thym à thymol, Sarriette).

❚ Consulter un médecin est absolument nécessaire dans les cas de maladies graves ou en cas de prise
prolongée.


❚ Conservation : Légalement la durée de conservation des huiles essentielles est fixée à 5 ans. Sachez toute-
fois que certaines essences se conservent au delà et s’améliorent même au fil du temps. Les huiles essentielles
extraites de zestes d‘agrumes sont à utiliser dans les 2 ans pour des applications cutanées ou dans un bain,
mais peuvent être utilisées au delà de cette date pour la diffusion.

❚ Refermez bien les flacons après usage car les arômes et les principes actifs s‘évaporent dans l‘atmosphère.
Evitez de coucher les bouteilles pour que les huiles essentielles ne soient pas en contact trop prolongé avec le
compte-gouttes en plastique (les huiles ont une action corrosive sur le plastique). Placez vos flacons dans un
endroit frais et à l'abri de la lumière.